Page 1 sur 1

Basket Case 2 (Frank Henenlotter - 1990)

MessagePosté: 23.11.2018 - 09:46
par dino VELVET
Image

Suite à leur accident, les frères Bradley sont reconnus coupables de leurs crimes. Malgré la surveillance accrue de la police, ils parviennent à s’échapper de l’hôpital avec l’aide de « mamie Ruth » et de sa petite-fille Susan. Ces dernières tiennent une maison de repos bien particulière puisque leurs habitants sont tous des créatures difformes comme Bélial …


J’ai une affection particulière pour le premier Basket Case :idea:

Cependant, je n’irai pas vous soutenir que le film est intrinsèquement bon.

Non.

En fait, je l’aime davantage pour ce qu’il représente (un film d’horreur fauché, tourné à l’arrache dans le New York interlope du début des années 80) que pour ses qualités purement artistiques.

Hier soir, j’ai découvert sa suite directe (mais tardive) : Basket Case 2.

Petit choc.

Constat : le film est nettement plus cossu.

Conséquence : ça gomme pas mal les aspérités du premier … et donc une partie du charme :(

Du coup, j’ai moins apprécié, préférant nettement le côté rugueux, précaire, du précédent opus.

Après, si cette suite est moyenne, je retiendrai néanmoins quelques trucs qui méritent, pour moi, le visionnage :

- Un double hommage à Freaks (la scène du grenier et la visite chez la journaliste).

- Des moments bizarro-flippants (le photographe découvrant la horde de monstres, le passage dans le bar).

- Une belle galerie de gloumoutes caoutchouteux (Gabe Bartalos se lâche et c’est bien cool).

- Une improbable scène de sexe entre Bélial et une freakette :mrgreen:

Faut que je me cale le troisième volet maintenant (en stock dans mes étagères) …