Madre (Rodrigo Sorogoyen - 2020)

Tout ce qui concerne le cinéma...

Modérateur : dino VELVET

Répondre
Avatar du membre
dino VELVET
Tycoon
Tycoon
Messages : 10949
Enregistré le : 16.05.2003 - 22:23

Madre (Rodrigo Sorogoyen - 2020)

Message par dino VELVET »

Image
Dix ans se sont écoulés depuis que le fils d’Elena, alors âgé de 6 ans, a disparu. Dix ans depuis ce coup de téléphone où seul et perdu sur une plage des Landes, il lui disait qu’il ne trouvait plus son père. Aujourd’hui, Elena y vit et y travaille dans un restaurant de bord de mer. Dévastée depuis ce tragique épisode, sa vie suit son cours tant bien que mal. Jusqu’à ce jour où elle rencontre un adolescent qui lui rappelle furieusement son fils disparu.
Troisième long-métrage de Rodrigo Sorogoyen que je découvre après les excellents Que dios nos perdone et El reino.

J’ai été un peu moins emballé par ce Madre bien que celui-ci présente, aussi, de sérieuses qualités.

Disons que le script m’a laissé un tantinet dubitatif (même si je lui reconnais une absolue cohérence). Sans doute une histoire de sensibilité personnelle …

En tout cas, Sorogoyen signe à nouveau une mise en scène époustouflante :o

J’ai beaucoup apprécié cette réalisation toujours signifiante. Aucun mouvement d’appareil n’est gratuit. Tout est millimétré et hautement symbolique (voir l’usage des décors et de la météo).

Toujours inspiré, le réalisateur ibérique nous gratifie de sacrés moments de bravoure, à l’image d’une séquence d’ouverture qui fait monter la pression à un niveau stratosphérique avec trois fois rien (un appartement, deux personnages visibles et une conversation téléphonique) ou de la sublime scène dans une obscure brasserie pyrénéenne.

Il faut voir aussi comment Sorogoyen parvient à conférer une dimension hautement fantasmagorique à une petite commune touristique des Landes. Un tour de force de chaque instant.

Beau film sur le deuil et le report affectif, Madre brille avant tout par son esthétique sublime qui confirme tout le bien que je pensais de Rodrigo Sorogoyen.

Il laisse aussi, au cœur, une sensation tenace.
"If you don't know Jurassic Park, you don't know shit"

"Il a les yeux blindés"

"Now I've got a machine gun ho ! ho ! ho !"

"Are you gonna bark all day, little doggie, or are you gonna bite ?"
Avatar du membre
dino VELVET
Tycoon
Tycoon
Messages : 10949
Enregistré le : 16.05.2003 - 22:23

Re: Madre (Rodrigo Sorogoyen - 2020)

Message par dino VELVET »

Ce film me hante depuis son visionnage en mars dernier :o

Long-métrage marquant.
"If you don't know Jurassic Park, you don't know shit"

"Il a les yeux blindés"

"Now I've got a machine gun ho ! ho ! ho !"

"Are you gonna bark all day, little doggie, or are you gonna bite ?"
Répondre